Rendez les devoirs de vos enfants en un moment familiale joyeux et fun !

Si chaque soir le moment de faire les devoirs  est devenu un véritable calvaire pour vous et vos enfants, cet article est fait pour vous !

Après le travail les parents doivent chaque soir endosser le rôle du professeur et ce n’est pas toujours évident quand on est fatigué et que l’on doit faire face à un enfant qui est lui aussi fatigué. Il est saturé d’avoir absorbé tant d’information dans sa journée.

DITES STOP A CETTE SITUATION DE CRISE ! Il y a des SOLUTIONS, vous pouvez changer la donne.

Cette tâche quotidienne doit absolument devenir un moment de plaisir en famille. Toutes les études prouvent que les 6-12 ans apprennent beaucoup plus facilement quand ils sont détendus et heureux donc mettez du FUN dans les devoirs !

Comment ?  voici quelques idées à mettre en place à la maison pour rendre vos soirées plus sereines et pleines de joie.

  1. Mettez en place un rituel avec votre enfant. Discutez avec lui, échangez ensemble de l’organisation à mettre en place.  Demandez-lui comment il imagine sa fin de journée, depuis le départ de l’école jusqu’au couché ?  L’enfant doit avoir des objectifs clairs, il doit savoir pourquoi il travail, combien de temps ….Une fois la discussion terminée mettez votre emploi du temps sur papier, faites-le ensemble demandez-lui d’illustrer cette feuille de route.
  2. Après l’école, on DÉCOMPRESSE ! Surtout sur le trajet du retour on évite de parler de l’école,  » alors tu as eu de bonnes notes, vous avez appris quoi aujourd’hui ….  » STOP l’enfant a besoin d’une coupure ! On peut tout simplement lui demander  » Qu’as-tu préféré aujourd’hui ? « 
  3. On goûte et on se défoule ! Selon l’heure où vous rentrez vous allez proposer un goûter à votre enfant, ensuite il est impératif d’évacuer la journée, vous et lui ! Prévoyez un temps pour une activité, jouer au ballon, courir, gym, sauter, danser …. l’idéal est de faire une activité à l’extérieur, même s’il ne fait pas beau, on se couvre. Ne considérez pas la télévision, les jeux vidéos et ou un jeu de société comme une activité qui permet de se défouler, au contraire cela provoque soit de l’excitation, de la réflexion ou de la passivité.
  4. Créez votre cri de guerre !  Vous connaissez le célèbre Haka au rugby, et bien créez votre cri tribal que vous lancerez après l’activité pour vous motiver, vous soulager et vous rendre plus fort pour démarrer les devoirs .
  5. Créez une ambiance. Ne soyez pas strict sur le lieu où votre enfant doit effectuer ses devoirs. Il y a tant de crise juste à cause de cela ! c’est trop bête de perdre du temps et de faire monter les tensions entre vous et votre enfant, juste parce que vous insistez pour qu’il reste à son bureau. Lors de la mise en place de votre rituel demandez-lui où il se sent le mieux pour faire ses devoirs ? Dans la cuisine, par terre, dans sa chambre, sur son lit … Acceptez sa réponse, c’est lui qui aura pris sa décision, il ne pourra pas la contre-dire ! Entendre les mouches volées ce n’est pas obligatoire non plus ! Certains travaillent mieux avec un léger fond musical ( par contre pas de télé, l’image distrait trop). Selon des études « L’obscurité, renforce l’intimité et la concentration », le champs de vision étant restreint l’enfant se concentre mieux. Alors tamisez les lumières ou faite un retour en arrière en vous éclairant avec des bougies !!! Enfin utilisez un sablier ou un minuteur pour déterminer le temps que l’on va consacrer aux devoirs. L’enfant a des difficultés face à la notion du temps, un minuteur va le motiver et lui permettre de se rendre compte du temps pendant lequel il devra se consacrer à sa tâche. Il est bon de savoir qu’un enfant en primaire peut se concentrer au maximum 45 minutes.
  6. Apprendre en s’amusant ! Trouvez des astuces pour  que l’apprentissage devienne un jeu. Apprenez en chantant, demandez à votre enfant de monter sur une chaise, il se sentira plus fort, utilisez des couleurs, des dessins, des schémas.. L’enfant pourra comprendre plus facilement en alliant les sens que sont l’ouïe et la vue.
  7. Ne le comparez pas, ni avec un de ses frères et sœurs ou un copain, un cousin, vous-même peut être à son âge. Rien de pire pour nuire à sa motivation et sa confiance en lui. Focalisez-vous sur tout ce qu’il fait de positif et valorisez-le.
  8. Finalisez les devoirs. Faites un bilan, demandez à votre enfant ce qu’il en a pensé, ce qu’il a bien compris, ce qui est à revoir…. Et enfin on termine par son cri de guerre !

Nous espérons que tous ces conseils vont vous aider, nous attendons vos témoignages !

A très vite.